Covid-19 : l'Autriche et la Suisse lèvent la plupart des restrictions sanitaires

La terrasse d\'un café à Lausanne en Suisse, le 19 avril 2021.
La terrasse d'un café à Lausanne en Suisse, le 19 avril 2021. (MAXPPP)

En Suisse, l'accès aux magasins, aux restaurants, aux établissements culturels, aux établissements ouverts au public et aux manifestations est à nouveau possible sans masque ni certificat Covid. 

Le chancelier autrichien a annoncé, mercredi 16 février, la levée prochaine de la plupart des mesures contre le Covid-19. Il ne sera ainsi plus nécessaire de montrer un pass vaccinal à l'entrée des hôtels, restaurants, concerts et événements sportifs. Le couvre-feu est aussi supprimé. En Suisse, l'accès aux magasins, aux restaurants, aux établissements culturels, aux établissements ouverts au public et aux manifestations est à nouveau possible sans masque ni certificat Covid. Ce direct est désormais terminé.

Véran encourage la vaccination des enfants. "Je prends mon bâton de pèlerin (...) pour dire et redire aux parents que vacciner son enfant, c'est ne pas prendre le risque qu'il fasse partie de ces centaines d'enfants qui sont hospitalisés pour une forme grave de Covid", a insisté le ministre de la Santé sur franceinfo.

 Vers la fin du port du masque en intérieur ? Olivier Véran a annoncé que la fin de l'obligation du masque en intérieur pourrait intervenir dans la plupart des lieux "à la mi-mars". Cet allègement du protocole sanitaire n'interviendra que "si les conditions sont réunies", c'est-à-dire "si le virus circule beaucoup moins et que les hôpitaux sont en état de fonctionner". 

Allègement du couvre-feu en Martinique. Le couvre-feu instauré en juillet en Martinique sera repoussé de deux heures à compter de vendredi et démarrera à 22 heures au lieu de 20 heures, a annoncé mardi la préfecture.

 Les hospitalisations et les contaminations continuent de baisser. Le nombre total de malades hospitalisés atteignait 31 091 mardi, contre 31 532 lundi et 33 352 mardi dernier. Mardi, 142 253 personnes ont été testées positives lors des dernières 24 heures, soit une moyenne sur les sept derniers jours à 119 702 cas quotidiens, contre 211 716 le mardi précédent. 

Les évaluations de mi-CP reportées après les vacances de février. Annulées en janvier en raison de la crise sanitaire, elles sont reportées une semaine après le retour des vacances de chaque zone en février et mars, a annoncé mardi le ministère de l'Education. Ces évaluations "ont pour objet d'identifier l'état d'acquisition des élèves en cours d'année et d'identifier leurs fragilités", a expliqué le directeur général de l'enseignement scolaire (Dgesco).

Vous êtes à nouveau en ligne