Coronavirus : les mesures sanitaires ne sont "pas suffisantes", juge un médecin

FRANCE 2

Signataire de la tribune visant à "sonner la fin de la récréation" face à l'épidémie de coronavirus, le professeur Gilbert Deray a assuré sur le plateau du 20 Heures, dimanche 13 septembre, qu'il souhaitait que le nombre de personnes aux réunions familiales soit limité.

Pour le professeur Gilbert Deray, chef du service néphrologie de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, les "mesures prises par le gouvernement depuis trois mois n'ont pas été suffisantes, et c'est surtout leur application qui est insuffisante". Il vise également les tests, "qui ne sont pas faits de manière suffisamment bonne". "L'isolement n'est pas fait suffisamment bien et la recherche de contacts non plus", pour le médecin.

"Il ne faut pas qu'on ait 10, 20, 30, 40 personnes"

Pour le Professeur Gilbert Deray, "dans les contaminations qui se font dans le milieu personnel, que ce soit à la maison, dans les mariages ou toutes les fêtes, nous sommes à un tournant". "Il faut participer au blocage de cette épidémie qui, sinon, nous conduira à tout ce qu'on ne veut pas, c'est-à-dire le confinement". Il souhaite "limiter le nombre" de personnes aux réunions familiales. "On est dans une période où il ne faut pas qu'on ait 10, 20, 30, 40 personnes", assure le médecin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne