Coronavirus : un coup de pouce pour les jeunes précaires

FRANCE 2

La crise sanitaire du Covid-19 a creusé les inégalités et accentué la pauvreté. Selon l’Observatoire des inégalités, les moins de 30 ans représentent déjà la moitié des pauvres en France. Le gouvernement a annoncé, jeudi 26 novembre, plusieurs mesures pour les aider.

Jeudi 26 novembre, le Premier ministre, Jean Castex, et la ministre du Travail, Elisabeth Borne, ont annoncé lors d’une conférence de presse la création d’aides exceptionnelles pour les travailleurs précaires et les jeunes, durement touchés par la crise sanitaire du Covid-19. Dès vendredi, près de 400 000 étudiants boursiers et jeunes de moins de 25 ans percevant des APL vont recevoir une aide exceptionnelle de 150 euros. Cependant, selon l’Observatoire des inégalités, la situation sanitaire risque d’aggraver encore plus la précarité des moins de 30 ans.

Moins de 885 euros par mois pour 52 % des moins des jeunes

En 2018, 5,3 millions de personnes vivaient avec moins de 885 euros par mois, et 52 % d’entre elles étaient dans cette tranche d’âge. Pour atténuer les effets de la crise sur les jeunes, l’Observatoire plaide pour l’instauration d’un revenu minimum unique, leur garantissant la sortie de la pauvreté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne