Mort de Jacques Chirac : une certaine idée de la politique en héritage

FRANCE 3

De la mairie de Paris à l'Élysée, en passant par Matignon, beaucoup ont accompagné la route de Jacques Chirac et se veulent les héritiers d'une certaine idée de la politique.

Jacques Chirac, c'est d'abord une manière de faire de la politique. Toujours au contact, il a voulu transmettre son idée de la politique. "Jacques Chirac était plus qu'un ami, pas tout à fait un père. J'ai dit un jour qu'il m'avait appris à serrer les mains. Quand il venait me soutenir dans les rues du 18e auprès des commerçants, il avait un mot pour chacun", se souvient son ancien Premier ministre Alain Juppé. "Je ne serais moi-même jamais entré en politique si ça n'avait été avec lui, pour lui et à cause de lui", poursuit Dominique de Villepin.

Une nouvelle génération

Au bilan de ses mandats présidentiels, on retiendra le refus de l'intervention en Irak, la fin du service national ou encore le discours du Vel d'Hiv. Mais Jacques Chirac a aussi créé toute une génération d'hommes politiques, comme François Baroin, Valérie Pécresse et Nathalie Kosciusko-Morizet. Ses héritiers partagent aujourd'hui le même sentiment : tous sont un peu orphelins. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne