Iran : les touristes occidentaux sont de retour

FRANCE 3

Shiraz, l'ancienne capitale perse, est l'une des perles de l'Iran. Depuis quelques mois, les touristes commencent à affluer.

Le président iranien Hassan Rohani est en visite à Paris pour établir une nouvelle relation avec la France, maintenant que les sanctions économiques contre le pays ont été levées. À la clé, des contrats pour les entreprises françaises. L'Iran a longtemps été boudé par les touristes en raison de la situation politique, mais depuis quelques mois, les Occidentaux sont de retour, et notamment les Français.

Une demande exponentielle

En Iran, si le port du foulard est obligatoire pour les femmes, l'alcool interdit, et les hôtels parfois vétustes, le nombre de touristes européens a augmenté de 35% l'an passé. "Ça va faire huit jours qu'on y est, on est totalement subjugué", confie un touriste français.
Dans les agences de voyages, la demande est exponentielle. En 2014, les circuits en Iran n'avaient attiré qu'une centaine de clients, l'an passé, le chiffre a été multiplié par sept. La réouverture en avril par Air France de la ligne Paris-Téhéran, suspendue en 2008, devrait favoriser un peu plus l'envol du tourisme en Iran.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne