VIDEO. Festival d'Avignon : ouverture sous tension

Le festival d'Avignon débute ce vendredi sous haute tension. Les intermittents ont voté le 3 juillet la grève pour la soirée d'ouverture. La répétition générale avait déjà été perturbée.

Le festival d'Avignon (Vaucluse) ouvre ce vendredi 4 juillet, et à J moins un, la tension était à son comble. Jeudi soir, la répétition générale du spectacle d'ouverture dans la Cour d'honneur du Palais des papes, le Prince de Hombourg, était perturbée un peu avant minuit par une quarantaine d'intermittents. Vifs échanges avec l'acteur Luc-Antoine Diquéro, interrompu en pleine tirade : "Vous êtes qui ? - On est des travailleurs. - Et nous, on est quoi, des branleurs ?"

Le metteur en scène italien Giorgio Barberio-Corsetti se sent piégé : en début de semaine, les salariés du festival ont voté à 80 % pour que le "In" ait lieu, mais la CGT-Spectacle rejette l'accord du 14 mai sur l'indemnisation chômage, et appelle à la grève ce vendredi.

Le jeudi 3 juillet, les intermittents manifestaient dans les rues d'Avignon - sans décourager les festivaliers déjà présents. Par rapport à 2013, les réservations sont en baisse - 10.000 spectateurs de moins - mais le nouveau directeur, Olivier Py, prône l'apaisement.

Vous êtes à nouveau en ligne