Hollande sur l'emploi : "Nous sommes dans une phase d'accélération"

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Nouveau déplacement sur le thème de l'emploi pour le chef de l'Etat. François Hollande s'est rendu à La Roche-sur-Yon mardi, en Vendée, avec son ministre du Travail, pour notamment réitérer ses objectifs en terme de contrats d'avenir et de baisse du chômage. A l'arrivée du président de la République, l'évacuation d'une cinquantaine d'opposants au mariage pour tous a donné lieu à quelques heurts avec les forces de l'ordre.

Montrer que l'exécutif reste aux commandes pendant l'été. Avant ses vacances prévues la semaine prochaine, le président de la République multiplie les déplacements. Après la Dordogne et le Gers, François Hollande est mardi en Vendée, à La Roche-sur-Yon, pour traiter de l'emploi.  

Le chef de l'Etat, accompagné de son ministre du Travail Michel Sapin, a entamé sa visite par une agence de Pôle Emploi ayant signé une convention avec la chaîne de restauration rapide KFC pour l'emploi de chômeurs longue durée. "Je suis là parce que le  chômage ne part pas en vacances ", a déclaré François Hollande. 

Le chef de l'Etat a ensuite participé à une table ronde dans une mission locale avec une dizaine de jeunes ayant bénéficié d'un emploi d'avenir.

100.000 emplois d'avenir d'ici la fin de l'année

Ce déplacement avait pour but, une fois encore, de vanter les mérites de la "boîte à outils" mise en place par le gouvernement pour éradiquer le chômage. Mardi, juste avant le déplacement du chef de l'Etat, les services de la présidence annonçaient la montée en puissance du dispositif des contrats d'avenir en juillet : 45.305 signatures au 4 août, ce que l'Elysée juge encourageant pour atteindre l'objectif de 100.000 recrutements d'ici fin 2013.

"Nous sommes dans une phase d'accélération. La meilleure preuve c'est qu'en juillet, nous avons eu 11.000 jeunes recrutés pour ces emplois d'avenir, contre 8.000 au mois de juin ", a déclaré François Hollande à La Roche-sur-Yon.  

Le chef de l'Etat y croit, malgré le scepticisme de certains économistes et membres de la classe politique. Il maintient son objectif d'inverser la courbe du chômage à la fin de l'année. Alors que lundi encore, dans ses conclusions, le Fond monétaire international prévoyait que le taux de chômage culminerait à 11,6% en 2014 en France, après 11,2% en 2013. 

"Il y a quelque chose qui se passe dans l'économie" (François Hollande)

"On dit que j'avais été trop optimiste le 14 juillet en disant qu'il y avait un début de reprise, que nous étions sortis de la récessio n", a-t-il dit mardi. "Pour l'instant, mais je suis prudent, ce qu'on a, et au plan national, et au plan européen, c'est cette confirmation qu'il y a quelque chose qui se passe, c'est encore très fragile, très précaire, mais il y a quelque chose qui se passe dans l'économie ", a-t-il ajouté.

Accueilli par des opposants au mariage homosexuel

François Hollande a été accueilli à son arrivée à l'agence Pôle Emploi par une cinquantaine d'opposants au mariage homosexuel, aux cris notamment de "dictature socialiste" et "police politique".

L'intervention des CRS a donné lieu à des altercations entre force de l'ordre et manifestants.

Vous êtes à nouveau en ligne