VIDEO. Grand débat : "Une restitution à la fois transparente et crédible", estime Nadia Bellaoui, l’une des garantes

RADIO FRANCE

La complexité de la restitution du grand débat n'empêche pas la réponse politique, selon Nadia Bellaoui, invitée lundi de franceinfo.

"Les répondants à la consultation en ligne sont issus de catégories sociales supérieures et sont des urbains", a précisé sur franceinfo, Nadia Bellaoui. L'une des garantes du grand débat ajoute que, pour autant, la consultation n'empêche pas la réponse politique, alors que le Premier ministre, Edouard Philippe, doit en tirer le bilan lundi 8 avril. 

"Les limites du grand débat sont les limites de tous les exercices de démocratie délibérative c’est-à-dire une surreprésentation de certains publics ou sous-représentation d’autres", a poursuivi la secrétaire générale de la Ligue de l'enseignement. "Dans l’avenir, il nous faudra aller chercher la parole qui s’exprime moins spontanément" par de la "formation en amont, des conférences citoyennes dans lesquelles précisément, on passe d’une colère individuelle, d’une expression individuelle à quelque chose de plus délibéré, de plus nuancé", a ajouté celle qui fait partie des cinq garants.

Toutefois, Nadia Bellaoui juge que la restitution "est à la fois transparente et crédible". "Elle est complexe incontestablement mais la réponse politique est rendue possible par cette restitution. Elle doit être à la hauteur des attentes de ces concitoyens qui ont participé au grand débat", a-t-elle conclu.

Vous êtes à nouveau en ligne