Tirage au sort : l’alternative au RIC proposée par Emmanuel Macron

FRANCE 3

Emmanuel Macron a proposé, lors de sa conférence de presse du jeudi 25 avril, d’instaurer un système de tirage au sort afin de réfléchir à la transition écologique. 

Plus de démocratie participative ? Parmi les citoyens, les avis sont plutôt favorables. Jeudi 25 avril, Emmanuel Macron a proposé de tirer au sort 150 citoyens, dès le mois de juin, pour réfléchir à la transition écologique. Des membres représentatifs de la population seront tirés au sort selon des critères d’âge, de sexe ou encore de catégories socio-professionnelles. Les conclusions sont attendues en décembre 2019.

Emmanuel Macron a promis d’inscrire le tirage au sort dans la loi

L’idée vient d’Irlande, où des assemblées citoyennes ont été mises en place pour débattre notamment du mariage homosexuel et de l’avortement. Ces deux réformes très sensibles ont finalement été adoptées par le parlement. Le tirage au sort a déjà été testé en France à la fin du grand débat, lors des conférences citoyennes régionales. Le principe avait séduit. Les défenseurs de la participation citoyenne saluent la décision, mais pas à n’importe quelle condition. Emmanuel Macron a promis d’inscrire, à terme, cette participation citoyenne dans la loi, en permettant à 300 Français tirés au sort d’intégrer le Conseil économique, social et environnemental.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne