Grand débat : les doléances ont-elles été entendues ?

FRANCE 3

Les habitants des Molières (Essonne) ont joué le jeu de la démocratie participative et sont aujourd'hui divisés sur les résultats.

Dans la commune de 2 000 habitants de l'Essonne, Les Molières, le grand débat a été très suivi et les habitants y ont beaucoup contribué. Lundi 8 avril, le maire, Yvan Lubraneski, a invité ceux qui y ont participé à écouter la restitution d'Édouard Philippe. Des thèmes n'ont pas été abordés, ont estimé certains des citoyens, comme la CSG. Édouard Philippe a bien évoqué la fiscalité dans son discours, mais le maire estime qu'il y a une grande différence entre ce qui lui a été remonté dans les cahiers de doléances et la synthèse du Premier ministre.

Dans l'attente de mesures concrètes

"Cette notion de faire porter la fiscalité sur tous et notamment sur ceux qui y échappent, on ne l'a pas trop entendu", dénonce le maire de la commune. Les habitants qui ont moins participé au grand débat sont divisés quant à la démarche du gouvernement. Certains estiment qu'ils ne sont pas écoutés, d'autres évoquent une "mascarade", mais tous s'accordent sur une chose : ils attendent des mesures concrètes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne