Grand débat : le temps de l'analyse

FRANCE 2

Plus de 3 000 réunions, débats, ont eu lieu partout en France. 900 000 contributions, revendications, ont été postées en ligne. Mais que vont-elles devenir ? Éléments de réponse avec France 2.

À Egly, dans l'Essonne, avant de débattre, il faut désigner un rapporteur. C'est lui qui va devoir retranscrire les propos de chacun. Ce jour-là, Philippe Chatelain prend des notes, en tentant de synthétiser les idées de chacun, avant de lire son compte-rendu devant l'ensemble des participants. Les comptes-rendus seront ensuite mis en page par la mairie. Ils seront ensuite distribués par mail aux différents rapporteurs, qui donneront leur aval sur le compte-rendu final.

900 000 contributions déjà enregistrées

Il faudra encore attendre plusieurs jours avant d'envoyer le compte-rendu définitif sur la plateforme sécurisée du Grand débat. Une synthèse qui atterrira ensuite sur les ordinateurs de la start-up parisienne, Cap Collectif, désignée par l'État. Et les comptes-rendus de débats rejoignent les contributions individuelles. À ce jour, plus de 900 000 ont déjà été recensées. La société de sondage OpinionWay sera ensuite chargée de publier une synthèse finale des idées proposées par les Français. Un processus qui sera extrêmement encadré. Les résultats définitifs sont attendus d'ici la fin du mois de mars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne