Grand débat : Édouard Philippe tire les premiers enseignements des consultations

FRANCE 3

Lundi 8 avril, Édouard Philippe a dévoilé la synthèse du grand débat à Paris.

C'est au Grand Palais, à Paris, que le gouvernement s'est donné rendez-vous. L'exécutif restitue, lundi 8 avril, la synthèse du grand débat national. 10 000 réunions locales ont été organisées, avec 1,9 million de consultations en ligne. Enfin, 1 mairie sur 2 a participé aux cahiers de doléances.

"Baisser plus vite les impôts"

Les Français réclament en priorité plus de justice fiscale, avec des baisses d'impôts, une baisse de la dépense publique et davantage de transparence. "Notre pays a atteint aujourd'hui une sorte de tolérance fiscale zéro (...) les débats nous indiquent clairement la direction à prendre : nous devons baisser et baisser plus vite les impôts", a indiqué le Premier ministre, Édouard Philippe.

En matière d'écologie, les contributeurs réclament plus de transports collectifs, une baisse des pesticides, mais rejettent en majorité l'idée de taxes spécifiques sur ce thème. Enfin, en matière d'institution, les Français semblent favorables à une dose de proportionnelle ou à la possibilité de référendums locaux. Le Premier ministre dévoilera ses conclusions aux députés mardi 9 avril.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne