DIRECT. Grand débat national : l'Assemblée entame deux jours de discussions sur les grands thèmes de la consultation

Ce direct est terminé.

Mardi, la transition écologique, puis la fiscalité et les dépenses publiques, seront les deux thêmes abordés.

Deux mois et demi après le lancement du grand débat national, les députés sont appelés à débattre, mardi 2 et mercredi 3 avril, des quatre grands thèmes de cette consultation lancée en réponse au mouvement des "gilets jaunes". Chaque groupe parlementaire, ainsi que le gouvernement, sera appelé à s'exprimer, avant une séquence de questions-réponses dans l'Hémicycle. Regardez les débats, qui débutent à 16h30, dans notre direct.

Deux thèmes en débat mardi. Les députés discuteront d'abord de la transition écologique, à 16h30, après les questions au gouvernement. Un second débat, sur la fiscalité et les dépenses publiques, aura lieu à partir de 21h30.

 Un débat en deux phases. Dans un premier temps, un député désigné par chaque groupe parlementaire interviendra pendant 15 minutes, suivi du gouvernement. Dans une seconde phase, des députés pourront poser des questions aux ministres : deux pour LREM et Les Républicains, et un pour chaque autre groupe parlementaire.

Quelques jours avant la première synthèse. La première synthèse des contributions au grand débat national doit être dévoilée lundi 8 avril. Le Premier ministre, Edouard Philippe, s'exprimera devant l'Assemblée le 9 avril, et sa prise de parole sera suivie d'un débat.

20h00 : Il est 20 heures. Voici les principaux titres de la journée :

La Première ministre britannique, Theresa May, annonce qu'elle veut demander un nouveau report du Brexit. Elle tend la main aux travaillistes et dit qu'elle va rechercher avec eux une formule à présenter la semaine prochaine à l'Union Européenne.


L'armée réclame un départ "immédiat" du président Abdelaziz Bouteflika. Cette déclaration de l’armée intervient au lendemain d’un communiqué de la Présidence annonçant une démission de Abdelaziz Bouteflika avant la fin de son mandat, le 28 avril prochain.


• La ministre des Solidarité et de la Santé ,Agnès Buzyn, est arrivée au Lherm (Haute-Garonne), où une probable intoxication alimentaire dans un établissement pour personnes âgées a provoqué le décès de cinq résidents. L'enquête se poursuit.


Le grand débat national s'invite sur les bancs de l'Assemblée nationale. Les députés débattent aujourd'hui et demain sur les quatre grands thèmes de la consultation nationale. Explications.

18h42 : "Ces ministres assis ici, ce banquier à l'Elysée, nous dirigent droit vers le mur écologique. Nous devons appuyer sur le frein", a lancé le député de La France insoumise, François Ruffin, lors du grand débat organisé à l'Assemblée nationale.

18h22 : "Ce travail, il ne sera pas immédiat, il prendra sans doute un peu de temps, si nous voulons construire un compromis démocratique qui nous permet de mettre en oeuvre des solutions puissantes."

"Croyez-moi, les solutions que nous voulons mettre en oeuvre, elles seront puissantes", a insisté le Premier ministre, qui répondait au député centriste Bertrand Pancher, lors du grand débat à l'Assemblée nationale.

18h23 : L'exécutif prendra des décisions "puissantes" à l'issue du grand débat, a affirmé le Premier ministre, Édouard Philippe. Il a évoqué, par ailleurs, sa volonté de "travailler" avec syndicats, patronat et élus locaux pour leur mise en oeuvre.

18h00 : Voici les principaux titres :

• La ministre des Solidarité et de la Santé ,Agnès Buzyn, est arrivée au Lherm (Haute-Garonne), où une probable intoxication alimentaire dans un établissement pour personnes âgées a provoqué le décès de cinq résidents. L'enquête se poursuit.


Le grand débat national s'invite sur les bancs de l'Assemblée nationale. Les députés débattent aujourd'hui et demain sur les quatre grands thèmes de la consultation nationale. Explications.


Le gouvernement britannique tient une réunion de crise pour tenter de résoudre l'inextricable casse-tête du Brexit et d'éviter un divorce sans accord le 12 avril. "L'Union européenne ne peut être durablement l'otage de la résolution d'une crise politique au Royaume-Uni", a déclaré Emmanuel Macron.


• Quatorze prévenus, dont l'un d'eux est soupçonné d'être un poids lourd du trafic de drogue à Nice, ont obtenu leur remise en liberté en raison d'une erreur de la justice.

09h22 : Le grand débat arrive à l'Assemblée nationale dès aujourd'hui. Les parlementaires devront pencher sur quatre chapitres : transition écologique, fiscalité, dépenses publiques, démocratie et citoyenneté et enfin organisation de l’Etat et des services publics, explique Libération.

Vous êtes à nouveau en ligne