DIRECT. Grand débat national : "j'ai attiré son attention sur la violence de la répression", déclare Mélenchon après son entretien avec Macron

Le président de la République devrait aborder plusieurs thèmes, notamment le fonctionnement de la démocratie et le recours au référendum.

Emmanuel Macron reçoit, mercredi 6 février, dans le cadre du grand débat national, les chefs des groupes et de partis politiques représentés à l'Assemblée nationale. Dès 15 heures, le chef de l'Etat doit rencontrer Philippe Vigier, président du groupe Libertés et territoires, suivi de Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, David Cormand, secrétaire d'EELV puis Jean-Luc Mélenchon, président du groupe La France insoumise.

Mélenchon parle répression des manifestants et Venezuela. A sa sortie, Jean-Luc Mélenchon a indiqué qu'il avait "attiré" l'attention d'Emmanuel Macron sur "le niveau de violences de la répression" des manifestants. Les deux hommes ont également évoqué la situation au Venezuela, où Mélenchon soutient le président Maduro et la France l'opposant Juan Guaido

Marine Le Pen demande la dissolution. Sur le perron de l'Elysée, Marine Le Pen a réclamé la dissolution de l'Assemblée nationale. "Cela apparaît comme le moyen pour débattre dans des conditions respectueuses de nos institutions", a-t-elle déclaré, expliquant également avoir plaidé pour un référendum d'initiative populaire.

Les syndicats reçus par Matignon. Dans la volonté de "redonner davantage de place aux corps intermédiaires", Édouard Philippe reçoit syndicats et patronat pour évoquer leur place dans le grand débat.

17h15 : Le palais de l'Elysée diffuse sur Twitter un cliché de la rencontre entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, reçue dans le cadre du grand débat national.

17h02 : Emmanuel Macron a finalement renoncé à envoyer sa fameuse "lettre aux Français" par la poste. Une question de coût, indique Le Parisien : une telle opération aurait en effet coûté entre 5 et 7 millions d'euros. "Cela coûtait un peu trop cher. La Poste ne pouvait pas le faire gratuitement", explique un ministre au quotidien.

16h34 : Emmanuel Macron continue ses consultations dans le cadre du grand débat national voulu pour répondre à la crise des "gilets jaunes". Le chef de l'Etat doit recevoir à l'Elysée dans les prochaines minutes la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen. Il s'est auparavant entretenu avec Philippe Vigier, président du groupe Libertés et territoires à l'Assemblée nationale.



(PHILIPPE WOJAZER / AFP)

Vous êtes à nouveau en ligne