Chenu (RN) : "Ce pouvoir n'aime pas la démocratie parce qu'il n'aime pas le peuple"

France 3

Sébastien Chenu, député du Nord et porte-parole du Rassemblement national, est l'invité politique du Soir 3, dimanche 14 avril.

"Je vais écouter Emmanuel Macron lundi soir même si je n'en attends pas grand-chose", affirme Sébastien Chenu (RN) dans le Soir 3 dimanche 14 avril. En clôture du grand débat national, "ou le président annonce qu'il change de politique, ce qu'il ne fera pas, ou il annonce qu'il continue la même politique et ce qu'il annoncera seront des artifices pour gagner du temps jusqu'aux élections européennes et de continuer à cogner sur les Français", développe le porte-parole du Rassemblement national.

"Un pouvoir de copains"

"Si les Français peuvent récupérer un petit peu de ce qu'Emmanuel Macron a piqué dans leurs proches, je serais d'accord. Mais je ne suis pas dupe. Il va peut-être annoncer quelques baisses d'impôts, mais il augmentera les taxes", assure le député du Nord. "Ce pouvoir n'aime pas la démocratie parce qu'il n'aime pas le peuple. Ce pouvoir est celui des copains", lance Sébastien Chenu. "Pour que notre démocratie vive, il faut un référendum d'initiative populaire avec un seuil très bas, la proportionnelle intégrale avec une prime majoritaire pour garantir son fonctionnement", conclut-il.

Vous êtes à nouveau en ligne