VIDEO. "L'expression 'phobie administrative' a fait rire la France entière", reconnaît Thévenoud

FRANCE 2

L'ancien secrétaire d'Etat avait été contraint de démissionner après des retards de paiement aux impôts. Il est revenu sur l'affaire, dans l'émission "On n'est pas couché".

En promotion pour son livre Une phobie française, l'éphémère secrétaire d'Etat Thomas Thévenoud s'est confié sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché", samedi 2 avril, sur France 2. Le député est revenu sur l'expression de "phobie administrative", qu'il avait invoquée après sa démission, pour justifier ses retards de paiement aux impôts.

> "J’ai l’impression d’avoir porté un grand chapeau" : les confessions de Thomas Thévenoud

"Je ne sais pas d'où vient cette expression"

"Elle vient de moi-même, je ne l'avais jamais employée avant. Je ne sais pas d'où elle vient, explique Thomas Thévenoud, interrogé par Laurent Ruquier. Quand ce journaliste m'appelle et me demande de mettre des mots ce qui est arrivé, je sors cette formule, qui a fait rire la France entière – tout le monde s'est marré – mais qui dit quelque chose de l'aspect irrationnel de cette affaire."

Vous êtes à nouveau en ligne