Hollande "n'a pas entendu" le message des municipales, juge Frédéric Cuvillier

Frédéric Cuvillier, le 23 juillet 2014 à l\'Elysée.
Frédéric Cuvillier, le 23 juillet 2014 à l'Elysée. ( MAXPPP)

Tout en assurant le chef de l'Etat de son "soutien" et de sa "sympathie", le maire PS de Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais) estime que François Hollande et Manuel Valls n'ont "pas entendu le message des municipales".

Il était jusqu'à présent un ardent soutien de François Hollande. Contre toute attente, Frédéric Cuvillier, qui occupait le poste de secrétaire d'Etat aux Transports, a refusé, mardi 26 août, de participer au gouvernement Valls 2

Tout en assurant le chef de l'Etat de son "soutien" et de sa "sympathie", le maire PS de Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais) estime que François Hollande et Manuel Valls n'ont "pas entendu le message des municipales", lors desquelles la gauche avait subi un cuisant échec.

"Il faut parler au peuple français"

"Est ce que François Hollande parlait suffisamment aux Français ? La réponse est non, a-t-il déclaré sur i-Télé. Il faut parler au peuple français, je souhaite qu'on parle le plus clairement aux Français".

Avant même la nomination du nouveau gouvernement, Frédéric Cuvillier avait annoncé son départ dans un communiqué en estimant "ne pas disposer de la capacité d'action et de l'autonomie nécessaire à la réussite d'une politique cohérente porteuse d'espoir pour nos territoires et nos concitoyens, confrontés à une crise profonde".

Vous êtes à nouveau en ligne