VIDÉO. Mariage PSA avec Fiat-Chrysler : "On est attaché à ce que l'emploi soit maintenu en France, que les sites industriels soient maintenus", assure Elisabeth Borne

franceinfo

Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, est revenue sur franceinfo jeudi sur le rapprochement entre le constructeur automobile italo-américain Fiat Chrysler et l'autre grand groupe français du secteur, PSA.

Quelques mois après sa fusion avortée avec Renault, le constructeur automobile italo-américain Fiat Chrysler va se rapprocher avec l'autre grand groupe français du secteur, PSA, afin de donner naissance au numéro 4 mondial du secteur. Le projet prévoit notamment que le siège social soit installé aux Pays-Bas. "On est attaché à ce que l'emploi soit maintenu en France, que les sites industriels soient maintenus, ensuite je n'ai pas d'éléments d'explications sur le choix de ce siège", a déclaré jeudi 31 octobre sur franceinfo Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire.

"L'idée est de constituer un 4e groupe mondial"

"On suit avec beaucoup d'attention ce rapprochement, poursuit la ministre. L'idée est de constituer un 4e groupe mondial, c'est aussi une réponse au défi considérable auquel l'industrie doit faire face, avec la révolution digitale et la transition énergétique."

Cela suppose d'investir beaucoup pour préparer du plus propre pour demain. Ce rapprochement permettra d'avoir tous les moyens pour le faire.

Elisabeth Borne

à franceinfo

Elle a aussi regretté que Chrysler se soit rangé cette semaine aux côtés du président Donald Trump contre la Californie qui veut établir ses propres normes en matière de pollution automobile : "Ce n'est pas un bon signal. Je sais que PSA est engagé pour proposer des modèles de voitures propres, électriques. Je compte sur PSA pour garder cette ligne."

Vous êtes à nouveau en ligne