VIDEO. Loi sur le harcèlement de rue : "On a eu environ 400 amendes qui ont été mises par les forces de l'ordre", annonce Marlène Schiappa

RADIO FRANCE

La secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et hommes a précisé que la verbalisation concerne en majorité des "flagrants délits".

"On a abaissé le seuil de tolérance sociale", s'est félicité Marlène Schiappa, mardi 26 mars, à propos de la loi sur le harcèlement de rue, promulguée en octobre 2018, soulignant qu'"au moment où le texte a été voté, la quasi-unanimité des commentateurs ou des opposants politiques nous disaient (...) que c'est une loi d'incantation"

De nombreux "flagrants délits"

"On a eu environ 400 amendes qui ont été mises par les forces de l'ordre" depuis la promulgation, a précisé la secrétaire d’Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et hommes. "Dans la grande majorité, ce sont des flagrants délits parce que le but de cette loi c'est de mettre des amendes et que les femmes n'aient pas besoin d'aller au commissariat, a poursuivi Marlène Schiappa. Il est arrivé que lors de jugement, des juges qui s'appuient sur cette loi pour sanctionner également l'outrage sexiste en plus de l'agression sexuelle ou de l'injure publique."

Vous êtes à nouveau en ligne