VIDEO. "La Cour des comptes n'est pas là pour régler les comptes", assène Stéphane Le Foll

L'ancien porte-parole du gouvernement de François Hollande était l'invité des "4 Vérités" sur France 2, jeudi.

"Insincère." Le qualificatif de la Cour des comptes pour évoquer le dernier budget du quinquennat de François Hollande ne passe pas. Les annonces douloureuses pour le portefeuille des Français faites mardi par le Premier ministre, Edouard Philippe, comme le passage à 10 euros du paquet de cigarettes, sont-elles dues au déficit de 8 milliards pointé par la Cour des comptes ? "La Cour des comptes fait les comptes. Mais elle n'est pas là pour régler les comptes" a assené le député socialiste Stéphane Le Foll sur France 2, mercredi 5 juillet.

Il y a des "réveils qui vont être douloureux"

"Quand on dit qu'il y a 8 milliards qu'il faut trouver pour pouvoir trouver 2,8% de déficit budgétaire, c'est un compte, c'est un fait, c'est un constat, a martelé l'ancien porte-parole du gouvernement de François Hollande. Rajouter le commentaire qui consiste à dire 'le budget précédent était insincère', c'est une prise de position et un commentaire qui qualifie ce qui a été fait par le gouvernement précédent. Moi, je veux bien qu'il y ait des comptes,, mais avec les commentaires politiques sur l''insincérité' on va ailleurs, on est au-delà."

Ce fumeur a aussi estimé qu'il y a des "réveils qui vont être douloureux", notamment avec la hausse du tabac ("je vous le confirme"). Stéphane Le Foll a enfin pointé la différence entre les promesses de campagne d'Emmanuel Macron et les annonces concrètes de la déclaration de politique générale : "Les baisses d'impôt, c'est pour plus tard", certaines hausses, "pour tout de suite".

Vous êtes à nouveau en ligne