VIDEO. "Je suis inénervable", réagit Edouard Philippe aux huées des députés

Le discours de politique générale du Premier ministre à l'Assemblée nationale, mercredi, a été ponctué de moments de brouhaha sur les bancs de l'opposition. 

Quelques secondes de tensions. Lors de son discours de politique générale à l'Assemblée nationale, mercredi 12 juin, Edouard Philippe a fait face à l'énervement de plusieurs députés de l'opposition. Alors qu'il tentait de poursuivre son propos, il s'est alors interrompu : "Il arrive qu'on invective le Premier ministre peut-être pour lui faire perdre son calme, c'est peine perdue, je suis 'inénervable'", a-t-il lancé en souriant, conforté par les applaudissements de l'hémicyle. Ce néologisme avait été prononcé par François Fillon à l'Assemblée nationale le 3 novembre 2009. 

Lors de son discours, Edouard Philippe a donné des précisions sur les grandes réformes à venir du quinquennat. Il a notamment indiqué que l'extension de la PMA sera examiné à l'Assemblée "dès la fin septembre" et que l'exécutif définirait un "âge d'équilibre" concernant le départ à la retraite. 

Vous êtes à nouveau en ligne