Taxe d'habitation : vers un maintien pour les plus aisés ?

FRANCE 2

Les 20% les plus riches pourraient finalement continuer à payer la taxe d'habitation, dont la suppression totale avait pourtant été annoncée.

La taxe d'habitation supprimée pour tous ? Peut-être pas. Les foyers les plus aisés pourraient continuer à la payer. La fin de cet impôt, grande mesure du candidat Macron, ne concernerait que 80% des ménages, les 20% les plus riches continuant encore de s'en acquitter. "S'il a dit qu'on ne devrait pas la payer on ne la paye pas c'est tout", s'étonne une habitante de Cannes. "Si c'est les gens les plus riches oui", approuve néanmoins un autre.  

Les classes moyennes supérieures touchées 

Ainsi, la mesure divise. "Il y a déjà une inégalité dans les revenus, alors pourquoi pas une inégalité dans le paiement des taxes", insiste un troisième habitant de la ville azuréenne. Ainsi, la taxe d'habitation pourrait être maintenue pour ceux dont le revenu fiscal de référence dépasserait 27 000 euros pour un célibataire, 43 000 euros par an pour un couple ou 55 000 euros pour un couple avec deux enfants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne