Tarifs de l’électricité : vers un nouveau mode de calcul

FRANCE 3

Le gouvernement réfléchit à changer le mode de calcul des tarifs de l’électricité. Les associations de consommateurs ne sont pas convaincues.

L’électricité produite par nos centrales nucléaires, pourrait-elle nous permettre d’alléger nos factures ? C’est en tout cas le pari du gouvernement. À partir du mois de juin, les tarifs réglementés d’EDF vont augmenter de 5,9%, impactant 25 millions de consommateurs. Afin de contenir cette hausse des prix, le gouvernement souhaite changer la manière de fixer les tarifs réglementés. "Le mode de calcul actuel ne nous satisfait pas, a affirmé samedi 27 avril le ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, François de Rugy. Il ne permet pas de faire profiter aux Français du fait que l’énergie nucléaire a des coûts relativement constants."

Les associations de consommateurs restent septiques

Aujourd’hui, les tarifs réglementés dépendent des prix du marché, qui flambent ces derniers mois, mais aussi des coûts du transport et du nucléaire. Selon le gouvernement, renforcer le poids de l’énergie atomique, au prix plus stable, permettrait des économies. Ce nouveau mode de calcul divise les Français. Les associations de consommateurs restent sceptiques. Elles dénoncent une augmentation injustifiée et des taxes abusives.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne