Seine-Saint-Denis : une prime pour les fonctionnaires jugée insuffisante

FRANCE 3

Le Premier ministre a annoncé un nouveau plan de 23 mesures pour aider la Seine-Saint-Denis jeudi 31 octobre, parmi lesquelles une prime de 10 000 euros pour les fonctionnaires qui resteront cinq ans en poste.

L'annonce d'une prime de 10 000 euros annoncée par Édouard Philippe jeudi 31 octobre est une bonne nouvelle pour Anais Chiri Delacroix, enseignante en Seine-Saint-Denis depuis 2015, même si elle juge la mesure insuffisante. "Ça reste positif, on ne va pas cracher dessus, mais ça n'est pas suffisant, on attend plus, on attend des personnels formés, des postes où il n y a pas de professeurs, qu'ils soient remplacés par des gens compétents", développe-t-elle.  

Fidéliser les agents publics

Cette prime devrait concerner les fonctionnaires qui s'installent dans le département à partir de janvier 2020, mais ils devront travailler dans la Seine-Saint-Denis au moins cinq ans. L'objectif du gouvernement est de fidéliser les agents publics. Par exemple les forces de l'ordre restent 2.7 ans en moyenne dans la Seine-Saint-Denis, contre 7 ans en Essonne. Le département est l'un des territoires les plus pauvres de France, le manque de services publics y est régulièrement dénoncé par les habitants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne