Sécurité routière : les départementales bientôt limitées à 80 km/h

Cette vidéo n'est plus disponible

Édouard Philippe a confirmé dans le Journal du dimanche la volonté du gouvernement de réduire la limitation de vitesse à 80 km/h sur certaines routes départementales.

 80 km/h au lieu de 90 sur les routes départementales à double sens et sans séparateurs, l'idée est diversement accueillie par les automobilistes. Une baisse de 10 km /h qui doit permettre de réduire le nombre de morts sur les routes : 3 477 en 2016. Ses défenseurs estiment que cette volonté du gouvernement permettra de sauver près de 400 vies par an.

Les associations d'automobilistes mécontentes

Un chiffre réfuté par les associations d'automobilistes qui jugent la réforme inutile. "C'est une décision politique. Cette mesure va frapper les esprits, mais elle ne va pas donner de résultats", affirme Daniel Quéro, président de 40 millions d'automobilistes. La limite à 90 km/h existe en France depuis 1974. En pleine crise pétrolière, l'enjeu est à l'époque plus économique que sécuritaire et fait déjà des mécontents. En passant les 400 000 km de son réseau secondaire à 80 km/h, la France rejoint le Danemark, les Pays-Bas et la Suisse qui appliquent déjà cette limitation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne