Santé : "La réforme va dans le bon sens, mais il faut davantage d'investissements"

France 3

L'économiste Christophe Ramaux et le journaliste Étienne Lefebvre débattent dans le Soir 3, mardi 12 février, de la réforme du système de santé qui sera dévoilée mercredi.

Le gouvernement veut des grands hôpitaux très équipés et des petits hôpitaux de proximité. "C'est la bonne logique qui avait été commencée par le gouvernement précédent sans avoir été au bout", estime Étienne Lefebvre. Et le rédacteur en chef des Échos d'ajouter qu'il "faut revoir la mission des petits hôpitaux et les ouvrir à la médecine libérale pour une mixité public/privé".

"L'idée est bonne, mais on ne peut pas faire ça à budget constant. Il faut accepter que les dépenses de soins soient amenées à augmenter. La population vieillit, il y a des innovations", affirme pour sa part Christophe Ramaux, membre des Économistes atterrés.

Contre le paiement à l'acte

Ce professeur d’économie poursuit : "On a une médecine libérale qui fonctionne sans contrôle et où il y a deux principes à remettre en cause : la liberté d'installation et le paiement à l'acte qui est inflationniste".

Et de conclure : "Il faut sortir d'une logique gestionnaire libérale. On a géré les hôpitaux comme des entreprises avec des directeurs d'hôpitaux qui font fonctionner l'hôpital contre les médecins"

"Il manque des investissements dans cette réforme qui va dans le bon sens. Il faut investir dans la numérisation et la rénovation des établissements", conclut à son tour Étienne Lefebvre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne