Rénovation énergétique : une prime réservée aux ménages les plus modestes

FRANCE 2

Le crédit d'impôt à la rénovation énergétique va être remplacé par une prime réservée aux ménages les plus modestes.

Le crédit d'impôt à la rénovation énergétique va disparaître. Ce dispositif va être remplacé par une prime d'État, qui exclura 20% des ménages les plus aisés. "La justification du gouvernement c'est que jusqu'ici, la motilité du crédit d'impôt profitait aux 20% les plus riches. Le gouvernement veut réserver le dispositif aux ménages qui ont des revenus modestes ou moyens", explique la journaliste Christelle Méral sur le plateau du 13 Heures. Mais selon les organisations environnementales et les professionnels du BTP, ce coup de rabot va freiner les rénovations énergétiques.

Une prime versée dès la fin des travaux

Contrairement au crédit d'impôt, la prime d'État sera versée dès la fin des travaux. Elle sera calculée en fonction des revenus du ménage et de l'efficacité énergétique. Le gouvernement voudrait que 500 000 logements soient rénovés chaque année, contre 360 000 aujourd'hui.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne