Pensions alimentaires impayées : des solutions existent

FRANCE 3

Environ 350 000 familles ne reçoivent pas leur pension alimentaire, pourtant des dispositifs existent pour faire face aux impayés.

Faire ses courses est toujours une galère au quotidien pour cette mère de deux enfants. "Je fais attention à ce que je prends, si c'est cher, parfois, je laisse et je prends autre chose à la place", explique-t-elle à France 3. Pendant un an et demi après son divorce, elle a dû se débrouiller sans pension alimentaire. Son mari ne payait pas les 300 € pourtant attribués par un juge. Aujourd'hui, cette pension est directement prélevée sur le salaire de son ex-conjoint. Un combat toujours difficile à évoquer.

Une solution encore méconnue

Elle a réussi grâce à l'aide de l'Agence de recouvrement des impayés des pensions alimentaires, l'Aripa, lancée il y a deux ans par le gouvernement. D'abord, une aide de 115 € mensuels en attendant le paiement des pensions alimentaires. Pendant ce temps, plus de 350 agents font la chasse aux mauvais payeurs. En cas de refus de payer, une saisie sera effectuée directement sur le compte en banque de la personne concernée. Mais le dispositif est encore méconnu. Moins de 20% des victimes d'impayés ont recours à une procédure de recouvrement

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne