Pays basque, Bretagne, Corse, Grèce... Où les ministres vont-ils passer leurs vacances ?

De gauche à droite : la ministre de la Justice, la ministre de l\'Enseignement supérieur et la ministre de la Santé, avant leurs vacances, le 24 juillet 2019.
De gauche à droite : la ministre de la Justice, la ministre de l'Enseignement supérieur et la ministre de la Santé, avant leurs vacances, le 24 juillet 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Les membres du gouvernement sont en congés du 27 juillet au 18 août inclus, soit une semaine supplémentaire par rapport à l’été 2018.

La trêve estivale. A partir du samedi 27 juillet et jusqu'au dimanche 18 août inclus, les membres du gouvernement sont en vacances. Au cours du dernier Conseil des ministres, mercredi 24 juillet, Emmanuel Macron leur a suggéré de "se reposer" et de faire "le plein d'énergie" avant une "rentrée chargée", selon la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye. Les ministres sont aussi invités à "être en permanence joignables" et "disponibles pour rejoindre Paris" en cas d'urgence.

Le chef de l'Etat, lui, a pris ses quartiers d'été au fort de Brégançon (Var), la résidence estivale des présidents, avec son épouse Brigitte. Mais où les ministres vont-ils aller pour se plier aux règles du président de la République ? Voici leurs destinations, selon les informations recueillies par Ouest-France, LCI, Le Parisien et le HuffPost, qui en a même fait une carte.

En Bretagne et en Normandie 

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, "ira deux semaines en Bretagne en famille". Tout comme Jean-Yves Le Drian, où il assistera notamment au festival interceltique de Lorient. Puis le ministre des Affaires étrangères se rendra en Espagne d'où sa femme est originaire. Le secrétaire d'Etat à la Jeunesse, Gabriel Attal, a également prévu de se rendre en Bretagne selon Le Parisien. L'ouest de la France est également plébiscité par la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, qui se rendra en famille dans un camping, dans le Cotentin, "comme depuis quelques années".

Dans le Pays basque

C'est la destination incontournable des ministres cette année. La ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault y passera quelques jours, avant de revenir dans le Loir-et-Cher où elle est élue. Tout comme le secrétaire d'Etat chargé des Affaires étrangères Jean-Baptiste Lemoyne et le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume – ce dernier se rendra ensuite dans la Drôme où il est élu. On verra aussi sur la côte basque Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, qui a également choisi de se rendre dans la baie de Somme et dans la région des lacs italiens.

En Grèce

Le ministre chargé des Collectivités territoriales, Sébastien Lecornu, "passera une semaine en Grèce et une semaine en France, sans doute entre Vernon et Paris", précise son entourage au HuffPost. Son collègue du Budget, Gérald Darmanin, a également prévu de passer des vacances en Grèce, selon Le Parisien. Ils y croiseront peut-être Bruno Le Maire. Le ministre de l'Economie a prévu de s'y rendre après le festival de piano de la Roque-d'Anthéron (Bouches-du-Rhône) et avant de passer quelques jours "dans sa maison familiale" à Saint-Pée-sur-Nivelle, au Pays basque. La secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire, Emmanuelle Wargon, ira également en Grèce, après la Haute-Savoie.

Dans les Alpes

Sophie Cluzel, la secrétaire d'Etat en charge des Personnes handicapées, passera ses vacances en Haute-Savoie. La ministre des Armées, Florence Parly, prendra ses congés entre les Alpes, où elle fera de la randonnée, le Sud-Ouest et la région parisienne, d'après le HuffPost.

Dans le Vaucluse

C'est la destination estivale de la secrétaire d'Etat à la Transition écologique, Brune Poirson, où elle avait été élue députée, avant l'Espagne. La garde des Sceaux Nicole Belloubet ira également dans ce département, puis dans la région de Toulouse, où l'un de ses fils se marie.

En Corse

Après la Côte d'Azur, la nouvelle ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne gagnera la Corse, où se trouvent aussi ses collègues Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, et Agnès Buzyn, la ministre de la Santé. Cette dernière prévoit des activités de "natation" et de "lecture", "jamais très loin de son téléphone". La secrétaire d'Etat chargée des Affaires européennes, Amélie de Montchalin, partira elle aussi en Corse avec ses dossiers sous le bras. Non loin de là, se trouvera la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal, qui va passer quelques jours en Sardaigne. Peut-être verra-t-elle passer au large le voilier sur lequel Franck Riester, le ministre de la Culture, visitera la Méditerranée.

Dans le Périgord

Vacances familiales pour la secrétaire d'Etat à l'Economie Agnès Pannier-Runacher qui se rendra en Italie et dans le Périgord. Après un séjour en Isère, Marc Fesneau, ministre des Relations avec le Parlement, migrera lui aussi dans ce coin, où il a loué un gîte avec des amis.

Très près ou très loin

Le secrétaire d'Etat au numérique Cédric O va "a priori" rester "tout le temps avec sa famille" à Paris, en raison de la naissance de son deuxième enfant prévue "au début du mois d'août". La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, est la seule à être autorisée à partir à 4 300 km de Paris pendant trois semaines, à Saint-Pierre-et-Miquelon précisément, sa terre d'élection.

Dans des endroits secrets

Edouard Philippe n'a pas voulu révéler son lieu de villégiature : la destination de vacances du Premier ministre relève de la vie privée, a fait savoir son entourage. Idem pour le secrétaire d'Etat chargé de la Fonction publique, Olivier Dussopt. Quant aux lieux de vacances du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et de son secrétaire d'Etat Laurent Nuñez, ils n'ont pas été communiqués pour "des raisons de sécurité". Enfin, la porte-parole Sibeth Ndiaye partira à trois heures et demie de Paris, elle aussi pour une destination inconnue, selon Le Parisien.

Vous êtes à nouveau en ligne