Gouvernement : une politique qui "soulage les classes moyennes" mais "pas les plus pauvres"

FRANCE 2

Pour lutter contre la pauvreté, l'exécutif veut inciter les plus précaires à se réinsérer sur le marché du travail. Le décryptage de la journaliste Alexandra Bensaïd.

Réinsérer les plus pauvres sur le marché du travail, c'est l'objectif du gouvernement. Depuis la crise de 2008, le taux de pauvreté ne cesse d'augmenter, bien que le chiffre a tendance à stagner. "La pauvreté ce n'est pas un statut. L'entrepreneuriat ce n'est pas réservé aux start-ups", a indiqué le président de la République mardi 10 septembre.

Réduction des APL et désindexation des allocations familiales

Une volonté qui est loin des réalités du terrain observées par les associations, indique la journaliste Alexandra Bensaïd. Selon elle, les plus modestes sont les grands perdants de la politique fiscale lancée par le gouvernement, touchés par la baisse des APL de 5 euros et la désindexation des allocations familiales sur l'inflation. "Cette politique aujourd'hui, on sait qu'elle s'infléchit (...) mais ça va d'abord soulager les classes moyennes et toujours pas les plus pauvres", conclut Alexandra Bensaïd. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne