Notre-Dame-des-Landes : violences dans la ZAD et manifestations à risque dans Nantes

france 2

De nouvelles violences ont lieu à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), ce samedi 14 avril. Gendarmes et zadistes s'affrontent. L'après-midi s'annonce encore plus mouvementé avec des manifestations à haut risque à Nantes.

Une journée après la fin annoncée des évacuations, les affrontements se poursuivent à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Les tirs de grenades lacrymogènes répondent aux jets de pierre et aux cocktails Molotov lancés par les zadistes. Répartis dans les bois et derrière une barricade, une centaine de zadistes sont déterminés à tenir leur position.

Manifestation de soutien à la ZAD à Nantes

Certains zadistes viennent tout juste d'arriver sur place et sont prêts à combattre. Pour eux, pas question d'accepter la main tendue du gouvernement. Ils défendent les lieux de vie encore debout, bien décidés à reconstruire ceux qui ont été détruits. Les gendarmes, eux, tentent de sécuriser les opérations de déblaiement. L'objectif est de dégager les gravats et d'empêcher qu'ils ne deviennent des projectiles. Une situation encore tendue alors qu'une manifestation de soutien à la ZAD doit se tenir à Nantes dans l'après-midi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne