Notre-Dame-des-Landes : les riverains de l'actuel aéroport de Nantes sont en colère

France 3

Les habitants de Saint-Aignan-Grandlieu, commune proche de l'actuel aéroport de Nantes (Loire-Atlantique), ont accueilli avec colère l'abandon de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ce 17 janvier.

Dans la petite salle du conseil municipal de Saint-Aignan-Grandlieu (Loire-Atlantique), la colère explose. La décision vient de tomber ce 17 janvier : le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes est abandonné. Ici, sept habitants sur 10 avaient voté pour le projet. À Saint-Aignan-Grandlieu, 4 000 habitants, il y a d'un côté la tranquillité du lac, de l'autre, le vrombissement des réacteurs. La piste de l'actuel aéroport de Nantes (Loire-Atlantique) se situe à à peine plus d'un kilomètre du centre-ville.

Plus de nuisances ?

Faute d'un nouvel aéroport, la piste pourrait être prolongée face à l'augmentation du trafic. Avions plus bas, plus de nuisances sonores. "Le bruit nous tue", témoigne une habitante. Immobilier déprécié, nuisances sonores accrues, peur de l'accident : les habitants de la commune font grise mine. Symboliquement, les drapeaux de Saint-Aignan-Grandlieu ont été mis en berne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne