Ministres : petits secrets de nomination

Cette vidéo n'est plus disponible

Deux anciens ministres ont accepté de raconter les secrets de leur nomination.

C'est un bouleversement que le temps passé n'a pas effacé de sa mémoire, le jour où Roselyne Bachelot, députée, mais pharmacienne de formation, devient ministre, c'était en 2002. "Le premier sentiment qui vous envahit, c'est une trouille immense. On ne vous apprend rien, on ne vous dit rien", témoigne Roselyne Bachelot. Son conseil aux ministrables, "comme Saint-Thomas ne croire que ce que l'on voit".

Parvenir à convaincre

Pour Frédéric Mitterrand, c'était en 2009. Il l'a appris très tôt. Devenir ministre est un processus au long cours, il faut endosser le costume. "Quand vous commandez, tout le monde vous dit oui, monsieur le ministre, et puis les choses ne se font pas. Quand vous arrivez à convaincre, les choses se font", estime Frédéric Mitterrand. Ce qu'ils retiennent tous deux, ce sont les surprises, les inattendus qui rythment les premiers pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne