Le transport routier mis à contribution pour financer les infrastructures de transport

France 2

Le secteur des transports routiers va être mis à contribution pour financer les infrastructures de transport. L’avantage fiscal sur le gazole va être réduit.

Le transport routier est lui aussi visé par les dernières mesures environnementales du gouvernement. La fiscalité sera alourdie sur les poids lourds. Actuellement, les véhicules de plus de 7,5 tonnes bénéficient d'un avantage sur le gazole. Il s'agit d'un remboursement sur une taxe, la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques. Ce remboursement sera à l'avenir amputé de 2 centimes d'euros par litres. Cela représenterait une contribution de 140 millions d'euros en année pleine pour les entreprises.

"Défi climatique"

Selon la Fédération nationale des transporteurs routiers, la facture serait plutôt de 200 millions d'euros. Elle dénonce "une future asphyxie du secteur" et annonce que des manifestations seront à prévoir à la rentrée. Cette somme sera affectée à l'agence de financement des infrastructures de transport de France pour "répondre au défi climatique", selon le gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne