Islamophobie : une marche qui fait polémique

France 2

La marche contre l'islamophobie organisée à Paris dimanche 10 novembre fait polémique. Une phrase et le profil de l'initiateur du mouvement sèment le doute au sein de la classe politique.

Une marche contre l'islamophobie se tiendra à Paris dimanche 10 novembre. La mobilisation a été lancée via une tribune publiée sur internet. "Depuis des années, les actes qui visent [les musulmans] s'intensifient : qu'il s'agisse de discrimination, de projets ou de lois liberticides", peut-on lire dans le manifeste. Certains signataires, venus pour la plupart de la gauche, ont décidé de se désolidariser du mouvement.

Un organisateur proche des Frères musulmans

Outre la phrase polémique, le profil d'un des initiateurs de la marche, le très controversé Collectif contre l'islamophobie en France, sème le doute. Le groupe est réputé proche des Frères musulmans. "Derrière, vous vous apercevez qu'il y a un discours latent (...) qui est une mise en procès de l'État, des institutions républicaines", estime Gilles Clavreul, ancien délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme. Une marche qui témoigne du climat de tension dans la société française.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne