Impôts : 21 ministres épinglés pour une mauvaise déclaration de revenus

FRANCEINFO

60% des membres du gouvernement ont mal déclaré leurs revenus entre 2017 et le premier semestre 2018. Sur 35 ministres et secrétaires d'État, 21 ont eu le droit à des rectifications fiscales.

En matière de déclaration de revenus, les minitres et secrétaires d'État ne sont pas tous exemplaires. 21 membres du gouvernement doivent rembourser en moyenne 10 788 € pour les rappels et 11 930 € si l'on y ajoute les pénalités pour une mauvaise déclaration de revenus entre 2017 et le premier semestre 2018. C'est ce que révèle un rapport de la Haute Autorité pour la transparence de la vie politique. Un organisme crée après l'affaire Cahuzac. Il passe au crible les déclarations fiscales de chaque membre du gouvernement les trois ans précédant leur nomination.

L'exception Laura Flessel

La porte-parole du gouvernement Sibeth N'Diaye a dû rendre un peu d'argent au fisc. Elle n'aurait pas fourni dans ses déclarations les justificatifs de paiement pour la crèche de ses enfants et de ses cotisations au Parti socialiste auquel elle adhérait. Selon la Haute Autorité, tout le monde était de bonne foi, à part Laura Flessel. Elle avait du démissionner en septembre 2017 du ministère des Sports pour des "démêlés fiscaux" selon Mediapart et Le Canard enchaîné.

Vous êtes à nouveau en ligne