Gouvernement Philippe : le socialiste Razzy Hammadi craint des facteurs "de perturbation et d'incohérence à venir"

Razzy Hammadi, porte-parole du PS et député de Seine-Saint-Denis, à l\'Assemblée nationale en juin 2016.
Razzy Hammadi, porte-parole du PS et député de Seine-Saint-Denis, à l'Assemblée nationale en juin 2016. (THOMAS SAMSON / AFP)

Le député socialiste Razzy Hammadi a manifesté, mercredi sur franceinfo, du scepticisme à la suite de l'annonce de la composition du nouveau gouvernement qui sera dirigé par Edouard Philippe.

Razzy Hammadi, député socialiste de Seine-Saint-Denis et porte-parole du Parti socialiste, a adressé mercredi 17 mai sur franceinfo ses "salutations républicaines" au nouveau gouvernement Philippe et lui a souhaité "bonne chance". Il a néanmoins regretté la nomination des Républicains Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, respectivement à l'Economie et au Budget. "Ils vont être ceux qui vont tenir les cordons d'une bourse et d'une véritable politique d'austérité", a déclaré Razzy Hammadi.

Razzy Hammadi a exprimé son scepticisme sur la cohérence des nominations dans ce gouvernement : "Ce sont des gens qui ont décidé de dépasser un certain nombre de clivages, quelques fois avec un opportunisme non feint, a rappelé le porte-parole du Parti socialiste. Quand on voit que des gens, en 48 heures, sont devenus macronistes, alors qu'il y a six mois ils disaient pis que pendre d'Emmanuel Macron, je pense que c'est un facteur supplémentaire de perturbation et d'incohérence à venir. Je le crains."