Gouvernement : les déboires de Richard Ferrand

FRANCE 3

Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires, fait l'objet de révélations de la part du Canard enchaîné, ce mercredi 24 mai.

C'est un montage immobilier qui fragilise le ministre Richard Ferrand. L'affaire date de janvier 2011. Selon le Canard enchaîné, les Mutuelles de Bretagne, dont le directeur général est Richard Ferrand, souhaitent louer des locaux pour ouvrir un centre de soins à Brest (Finistère). Une offre est privilégiée : celle de sa compagne, Sandrine Doucen. Pourtant, à ce moment-là, sa société immobilière n'a pas d'existence légale et elle n'est pas encore propriétaire du bien qu'elle propose.

Un arrangement familial

Aujourd'hui, Richard Ferrand se défend et assume : c'était la proposition la moins chère. "J'ai bien noté que c'est une sorte de cadeau de bienvenue pour ma nomination au gouvernement", a-t-il plaidé au micro de BFMTV. Mais grâce à l'engagement des Mutuelles de Bretagne, sa compagne obtient un prêt de 402 000 euros pour l'achat du local. Puis aux frais des Mutuelles, des travaux de rénovation sont entrepris pour un montant de 184 000 euros. Un arrangement familial, donc, mais rien d'illégal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne