François Bayrou dément toute "ambition" gouvernementale

Le président du MoDem et maire de Pau, François Bayrou, le 21 novembre 2018, à l\'Elysée (Paris), lors d\'une réception en marge du 101e Congrès des maires de France.
Le président du MoDem et maire de Pau, François Bayrou, le 21 novembre 2018, à l'Elysée (Paris), lors d'une réception en marge du 101e Congrès des maires de France. (BERTRAND GUAY / AFP)

Le président du MoDem, éphémère ministre de la Justice en 2017, assure également n'avoir aucune rivalité avec le Premier ministre, Edouard Philippe.

François Bayrou l'assure : il n'est pas intéressé. A l'heure où un nombre croissant de commentateurs le citent comme candidat potentiel à Matignon, le président du MoDem réfute toute ambition gouvernementale. Le maire de Pau, éphémère ministre de la Justice au printemps 2017, y voit des "inventions" et des "romans" circulant dans la presse. "Ils inventent ainsi des ambitions, mais je n'ai aucune ambition, c'est simple", a-t-il expliqué, dimanche 16 décembre sur BFMTV. Au passage, François Bayrou a balayé toute rivalité avec le chef du gouvernement. "On invente des rivalités avec Edouard Philippe, tout cela est ridicule", a-t-il dit.

Cette semaine, le Premier ministre, Edouard Philippe, lui-même a plaisanté sur sa durée de vie à Matignon, à l'issue de près d'un mois de crise des "gilets jaunes", qui a fait surgir impatiences et sensibilités différentes entre l'Elysée et Matignon. 

"Il arrive que ceux qui sont au plus haut degré des responsabilités aient naturellement des équipes mais que l'idée de leurs équipes ne soit pas exactement la même que la leur", a commenté François Bayrou. Et d'ajouter : "Dans ce cas-là il faut rebâtir, persuader, faire le travail qui est celui du numéro un."

Vous êtes à nouveau en ligne