DIRECT. Le remaniement reporté pour cause de vérifications du patrimoine d'éventuels futurs ministres

Le Premier ministre Edouard Philippe et le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner à l\'Assemblée nationale, le 15 novembre 2017.
Le Premier ministre Edouard Philippe et le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner à l'Assemblée nationale, le 15 novembre 2017. (MARTIN BUREAU / AFP)

Cette annonce intervient trois jours après l'élection de Christophe Castaner à la tête de LREM. 

Quel avenir pour Christophe Castaner au gouvernement ? La question ne sera finalement pas tranchée mardi 21 novembre. L'entourage du président Emmanuel Macron a indiqué que le remaniement serait annoncé mercredi au plus tôt, un report dû à une vérification du patrimoine d'éventuels nouveaux ministres.

Castaner restera-t-il au gouvernement ? S'il pourrait perdre son porte-parolat, le patron de LREM pourrait rester secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, un cumul polémique mais défendu par son entourage. Il est "tout à fait capable d'exercer les deux fonctions", celle de ministre et celle de délégué général de LREM, a déclaré le Premier ministre, Edouard Philippe, mardi, sur France Bleu Normandie.

Le deuxième remaniement. Il s'agira de la deuxième recomposition d'équipe depuis le printemps, après les départs, en juin, de François Bayrou, Richard Ferrand, Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard.

Des consultations avec les chefs des partis. Tout en préparant ce miniremaniement, Emmanuel Macron a rencontré, mardi, les chefs de partis, dont Jean-Luc Mélenchon, François Bayrou et Marine Le Pen, sur le mode de scrutin des européennes de 2019.

Vous êtes à nouveau en ligne