Démission de Gérard Collomb : l'exécutif déstabilisé ?

FRANCE 2

En plateau, le journaliste de France 2 Arnaud Boutet revient sur les conséquences de la démission du ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.

Après avoir un temps refusé, Emmanuel Macron a finalement accepté, mardi 2 octobre dans la soirée, la démission de Gérard Collomb. Mercredi 3 octobre, l'exécutif accuse le coup. Edouard Philippe va assurer l'intérim. "C'est une crise de gouvernance on peut le dire. Dans quelques heures Gérard Collomb sera maire de Lyon. Il humilie ainsi le chef de l'État qui, lui, est déstabilisé. On peut dire clairement que c'est du jamais-vu", analyse Arnaud Boutet.

Quel successeur ?

Une question est désormais sur toutes les lèvres : qui pour le remplacer ? "Plusieurs noms circulent. Il y a Christophe Castaner, Jean-Yves Le Drian, ou bien Gérald Darmanin", détaille le journaliste de France 2. Comme pour Nicolas Hulot, Emmanuel Macron, qui n'aime pas qu'on lui impose un calendrier, devrait prendre son temps. "L'Élysée a toujours répété que le grand remaniement, ce serait plutôt pour 2019, avant les Européennes. (...) Peut-être faut-il un changement plus large et plus tôt que prévu, une espèce d'électrochoc afin que le chef de l'État inverse la vapeur", poursuit Arnaud Boutet, tout en précisant qu'Emmanuel Macron recevait ce matin Édouard Philippe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne