Cotisations : un recul du gouvernement ?

FRANCE 2

La suppression des cotisations salariales en deux temps suscite de nombreuses réactions.

C'était une promesse de campagne d'Emmanuel Macron : la suppression des cotisations salariales. La mesure sera étalée dans le temps. À droite comme à gauche, toute l'opposition dénonce un mauvais coup pour les salariés. "Ça confirme que ce bidouillage est une arnaque à tous les étages. On va prendre d'abord aux Français avant soi-disant de leur rendre du pouvoir d'achat", souligne Éric Coquerel, député La France insoumise.

Les Républicains déplorent l'impréparation du gouvernement

Des hausses immédiates, mais des baisses différées, Bercy en avait déjà été soupçonné à propos de la suppression de la taxe d'habitation. Le gouvernement, lui, maintient qu'il s'agit là "d'un mouvement de redistribution très ambitieux". Chez Les Républicains, on déplore l'impréparation, selon eux, du nouveau pouvoir. En plein contexte de réforme du Code du travail, cette nouvelle polémique risque de compliquer encore un peu plus la rentrée du gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne