Contre le plastique et sa pollution, le retour de la consigne en vue

France 3

Pour inciter à mieux recycler leurs déchets, un nouveau système de consigne va être testé. Les consommateurs récupéreraient quelques centimes en ramenant leurs canettes ou leurs bouteilles en plastique.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Un supermarché d’Achères (Yvelines) vend près de 300 000 bouteilles en plastique par mois. Mais elles peuvent être triées pour être recyclées. Les consommateurs sont invités à déposer leurs bouteilles et canettes dans des collecteurs en échange de bons d'achat. Une cliente gagne ainsi 22 centimes pour 12 bouteilles. Pour tenir l'objectif des 100% de plastique recyclé d'ici 2025, le gouvernement réfléchit aujourd'hui à la mise en place d'une consigne systématique. Le principe serait de payer ses bouteilles 10 à 30 centimes de plus, un montant récupéré à la restitution.

Une idée recyclée

L'idée n'est pas nouvelle, mais partie aux oubliettes dans les années 1960 avec l'arrivée des emballages jetables. Aujourd'hui, seuls 45% des canettes sont recyclées et 55% des bouteilles en plastique. La secrétaire d'État à la Transition écologique, Brune Poirson, a lancé mercredi 19 juin, un comité de pilotage pour étudier les conditions de la mise en place de cette consigne. Selon un sondage Ifop de 2018, 83% des Français se déclarent disposés à rapporter leurs canettes et leurs bouteilles en plastique à la consigne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne