Congrès des régions : Édouard Philippe face à la colère des élus

FRANCE 3

Devant le Congrès des régions, où étaient rassemblés des élus municipaux, départementaux et, donc, régionaux, le 27 septembre, Édouard Philippe a tenté de rassurer et de renouer le dialogue.

Les élus lui promettaient un accueil houleux, il aura été courtois, mais glacial. Édouard Philippe s'est rendu, jeudi 27 septembre, au Congrès des régions, à Marseille (Bouches-du-Rhône). À la tribune, il lance un appel, une réponse aux maires, aux présidents de régions et de départements, qui, la veille, ont dénoncé le mépris et l'absence de dialogue de l'exécutif.

Le Premier ministre tente de rassurer les élus locaux

Depuis plusieurs mois, les élus soupçonnent Emmanuel Macron de vouloir procéder à une recentralisation massive des décisions. Le Premier ministre a donc tenté de les rassurer, affirmant que le gouvernement ne souhaitait "certainement pas revenir sur le caractère décentralisé de la République". À la sortie, les élus semblent peu convaincus. En signe d'ouverture, Édouard Philippe a annoncé qu'il recevra les présidents de régions le 19 octobre prochain à Matignon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne