Budget 2018 : le pari de la baisse de la dette de 5 points

FRANCE 3

Tenir les promesses de campagne de baisser les impôts tout en respectant les critères imposés par Bruxelles. Bercy a présenté ce mercredi 27 septembre le premier budget de la présidence Macron.

Le budget 2018, un lourd dossier pour Bruno Le Maire et Gérald Darmanin. Leur objectif est ambitieux : baisser le déficit public à 2,6% du PIB, soit quand même 59,4 milliards d'euros. Pour y arriver, tout le monde devra faire des efforts : les collectivités locales, trois milliards d'euros ; la sécurité sociale, cinq milliards d'euros. Enfin, pour l'État, ce sera sept milliards d'euros. Des économies indispensables pour tenir les promesses du gouvernement.

Budget augmenté pour certains ministères

"Nous faisons en même temps la baisse d'impôts pour tous les Français, et en même temps, nous allons stabiliser notre dette. Cela fait depuis 2006 que la France n'a pas stabilisé sa dette pour atteindre à la fin du quinquennat une baisse de 5 points", a déclaré Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics. Certains ministères devront particulièrement se serrer la ceinture, comme ceux de la Cohésion des Territoires, du Travail, et de l'Économie et des Finances. D'autres, au contraire, verront leurs ressources augmentées l'an prochain, comme le ministère de la Défense, de l'Éducation nationale, ou encore de la Recherche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne