Après la démission de Hulot, la popularité de Macron et Philippe touche le fond, selon un nouveau sondage

Le président Emmanuel Macron à l\'Elysée, le 5 septembre 2018.
Le président Emmanuel Macron à l'Elysée, le 5 septembre 2018. (THIBAULT CAMUS / AFP)

Le président de la République recueille 23% d'opinions favorables (-4 points), tandis que le Premier ministre est à 24% (-6 points), d'après l'enquête de YouGov réalisée pour le Huffington Post et CNews.

Une passe difficile pour l'exécutif après la démission surprise de Nicolas Hulot.. Emmanuel Macron et Edouard Philippe ont atteint, fin août, une impopularité record, selon l'enquête de YouGov réalisée pour le Huffington Post et CNews, publiée jeudi 6 septembre. Mardi, un sondage Ifop faisait le même constat, indiquant que seuls 31% des Français approuvaient, en août, l'action du président de la République.

D'après l'enquête de YouGov, le président de la République perd 4 points d'opinions favorables sur son action à 23% par rapport au mois précédent, son "plus faible score de popularité depuis son élection", une tendance qui s'observe auprès de toutes les franges de l'opinion. Sa popularité chute de 8 points auprès des sympathisants du centre à 74%, de 7 points auprès de ceux de droite à 14%, et de 2 points auprès de ceux de gauche à 14%. 

Le Premier ministre perd des plumes au centre

Le Premier ministre, qui parvenait jusqu'alors à se maintenir, voit également son niveau de popularité chuter de 6 points, pour atteindre un plus bas à 24%. Chez les sympathisants du centre, Edouard Philippe perd 12 points à 70%, et notamment 14 points chez les sympathisants du parti de la majorité LREM à 74%. Il perd 9 points chez les sympathisants de droite (à 20%), et 5 points chez ceux de gauche à 14%.

Les sujets qui préoccupent le plus les Français sont la protection sociale (à 18%, stable) et le chômage et l'emploi (18%, -3 points), suivis par l'immigration (15%, +1 point) et l'environnement (9%, +4 points).

Le sondage a été réalisé en ligne les 29 et 30 août auprès de 1 099 personnes, représentatives de la population française selon la méthode des quotas.

Vous êtes à nouveau en ligne