Affaire Ferrand : la position du ministre de plus en plus inconfortable

France 3

Les révélations d'un ancien avocat sur l'affaire Ferrand redonnent du grain à moudre à ceux qui demandent la démission du ministre. Le gouvernement fait bloc autour de ce proche d'Emmanuel Macron.

À Deauville pour visiter un chantier de logements sociaux, Richard Ferrand a vite été rattrapé par les révélations concernant l'affaire immobilière qui implique sa compagne. Le nouveau ministre a fait une mise au point laconique.

Selon Le Parisien, Richard Ferrand, alors directeur des Mutuelles de Bretagne, est le premier à vouloir acheter un local. Seule une SCI peut le remplacer en tant qu'acquéreur. C'est sa compagne qui va créer la SCI.

"Légal, mais choquant"

L'avocat du vendeur a été joint par téléphone : "Ce montage, légal sur le plan civil, mais choquant sur le plan moral, permet l'enrichissement personnel de monsieur Ferrand et de sa compagne".

Ces révélations sont jugées embarrassantes à droite comme à gauche. Jean-Christophe Cambadélis, le patron du PS, demande la démission du ministre. Le parquet national financier et le parquet de Brest n'ont trouvé à ce stade aucun motif valable pour ouvrir une enquête.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne