Georges Séguy, une figure du syndicalisme disparaît

France 3

L'ancien dirigeant de la CGT est décédé hier, samedi 13 août, à l'âge de 89 ans.

C'est l'une des dernières apparitions de Georges Séguy au congrès de la CGT de Toulouse en mars 2013. une cinquantaine d'années séparent ces deux images. En 1967, il a tout juste 40 ans. Ancien résistant, déporté en camp de concentration, il devient secrétaire générale de la CGT et occupera ce poste pendant 15 ans. Georges Séguy est entré dans l'histoire en 1968 avec les accords de Grenelle : hausse des salaires de 10 %, 35 % pour le Smic et la reconnaissance des syndicats dans l'entreprise.  

Unité d'action avec les syndicats

En mai 1968, la CGT est puissante dans les usines, mais sa relation avec le mouvement étudiant est empreinte de méfiance. Membre de la direction du Parti communiste, il est paradoxalement à l'origine de l'autonomie de la CGT vis-à-vis du PCF. Il milita aussi pour l'unité d'action avec les autres syndicats.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne