VIDEO. Paroles de militants au cœur du défilé du FN

SANDRINE ARAMON - FABIENNE BLEVIS / FRANCE 2

A quelques jours des élections européennes, Marine Le Pen a voulu faire une démonstration de force pour ce défilé du 1er-Mai.

Le 1er-Mai, c'est aussi le grand rendez-vous du Front national, qui profite de ce jour férié de la fête du Travail pour honorer la mémoire de Jeanne d'Arc. Un 1er-Mai à la saveur particulière cette année, un mois après les bons résultats du Front national aux élections municipales. Mais surtout, à moins d'un mois des élections européennes, Marine Le Pen compte sur ce défilé pour engager une mobilisation en faveur de son parti. 

Avec comme mot d'ordre "Non à Bruxelles, oui à la France", la présidente du FN revendique 20 000 personnes dans son défilé (la police en a compté 5 300). Le FN et sa présidente affichent d'ailleurs leurs intentions : devenir le premier parti de France à l'occasion des élections européennes. La stratégie de Marine Le Pen pour accéder au pouvoir continue à se mettre en place.

Dans le cortège, se retrouvent les visages classiques de militants historiques mais aussi la figure d'une jeunesse plus inattendue. "On est motivés, on a été boostés par les municipales", témoigne un jeune militant. Certains vivent leur premier rassemblement du 1er-Mai, comme Solange, 66 ans, une jeune retraitée qui a voté pour la première fois FN aux dernières municipales. Pour elle, le coupable des difficultés de la France semble tout désigné : l'Europe.

Vous êtes à nouveau en ligne