VIDEO. Nicolas Dupont-Aignan refuse (pour l'instant) de faire liste commune avec Marine Le Pen aux élections européennes

Nicolas Dupont-Aignan sur le plateau de \"Dimanche en politique\", l\'émission dominicale de France 3, le 3 juin 2018.
Nicolas Dupont-Aignan sur le plateau de "Dimanche en politique", l'émission dominicale de France 3, le 3 juin 2018. (FRANCE 3)

La présidente du Rassemblement national avait proposé jeudi au leader de Debout la France de s'allier en vue des européennes. Ce dernier lui a répondu qu'il préférait se pencher sur le fond et non sur "la cuisine politicienne".

Nicolas Dupont-Aignan gagne du temps. Sans refuser à terme une nouvelle alliance avec le Rassemblement national (le nouveau nom du Front national) pour les élections européennes, le président de Debout la France n'a pas donné suite pour l'instant à la lettre ouverte de Marine Le Pen qui lui propose de faire liste commune. "Sa proposition n'est pas à la hauteur de l'enjeu. (...) C'est une question de cuisine politicienne qui ne m'intéresse pas", a détaillé le député de l'Essonne, dimanche 3 juin, dans l'émission "Dimanche en politique" sur France 3.

Le président de Debout la France a d'abord regretté la forme prise par la démarche de Marine Le Pen : "J'aurais aimé qu'elle vienne m'en parler." Il a ensuite expliqué que son refus était motivé par des questions de fond. Il souhaite, dit-il, travailler sur un projet avant de le soumettre à ses potentiels alliés de droite, c'est-à-dire Marine Le Pen mais aussi Laurent Wauquiez :

Une fois que ce projet sérieux sera élaboré, je l'enverrai à tous les responsables politiques qui disent combattre Monsieur Macron.Nicolas Dupont-Aignansur France 3

Invité du "Grand Jury" sur RTL, LCI et Le Figaro, Marine Le Pen a commenté le refus provisoire de son ancien allié du second tour de la présidentielle : "Ce n'est pas très grave. Nous rassemblerons avec des gens de l'ancienne droite ou gauche. (...) Nous sommes face à une recomposition du paysage politique."

Vous êtes à nouveau en ligne